Skip to main content

Championnats d’Europe à Madère

Clôture du tournoi

L’équipe Open a brillamment conservé sa deuxième place, grâce à une victoire écrasante contre l’Italie et une autre plus serrée contre la Bulgarie. Lors de la Bermuda Bowl, ils avaient battu les Néerlandais dans une finale serré et passionnante. Cette fois, les Néerlandais sont premiers avec seulement 3,25 VP d’avance. Si l’on considère que les Néerlandais avaient parfois plus de 30 VP d’avance sur les Suisses, c’est particulièrement réjouissant !

Cette deuxième place qualifie l’équipe de Suisse pour les prochains championnats du monde, prévue en 2023 à Marrakech.

L’équipe mixte a également fait ses preuves et, après une courte défaite lors du premier match contre l’Allemagne, elle a failli faire match nul contre le Danemark, avant de battre l’Angleterre à plate couture lors du dernier match. Une belle conclusion qui, espérons-le, donnera du courage pour d’autres exploits.

Chez les dames, plus rien à faire, au sens propre du terme, puisqu’elles n’ont pas pu jouer en raison du nombre impair d’équipes et du retrait d’une autre équipe. La place finale est certes un peu décevante, mais l’expérience acquise et la poursuite de l’entraînement et du coaching nous permettent d’espérer de meilleurs résultats.

Enfin, les seniors ont perdu leurs deux derniers matchs. Mais ne vous laissez pas tromper par le classement final : une moyenne de presque 7,5 VP correspond à seulement 8 à 9 IMP par match, pas beaucoup plus qu’une manche manquée…

Vous pourrez bientôt lire ici quelques réflexions sur ce championnat européen par équipes nationales.